Actualités

fernand leger

Texte d’après la correspondance de guerre (1914-1917)de Fernand Léger

Sur une idée de Patrice Alexandre co-mise en scène et adaptation des lettres Jacques Gamblin

musique David Chaillou avec le comédien Olivier Balazuc

le sculpteur Patrice Alexandre et l’ensemble instrumental Les Inimaginaires

Isabelle Cornélis, percussions | Olivier Voisin, trompette Jérémy Bourré, violoncelle

 

Fernand Léger au front est un spectacle du sculpteur Patrice Alexandre, du compositeur David Chaillou et de l’acteur Jacques Gamblin. Cette performance théâtrale est conçue à partir des lettres écrites entre 1914 et 1917 par le peintre Fernand Léger, alors qu’il était au front. Elle voit au fil des lettres l’acteur-lecteur se transformer sous les doigts du sculpteur en une statue vivante de boue, la musique accompagnant cette métamorphose.

Il a reçu le label ‟Centenaire” , délivré par la Mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale.

 

Ce spectacle a été et sera donné à La Comédie de Reims, à l’Odeon Theater de Vienne, au Landesmuseum de Bonn,au Carintischer Sommer Festival (Autriche), Théâtre de l’Athénée à Paris, au Festival des Abbayes de Lorraine ainsi qu‘à l‘Opéra de Reims.

Spectacle organisé dans le cadre dufestival des abbayes de lorraine et du soutien de la Région Grand Est

avec le concours de la communauté d‘agglomération de saint-dié des Vosges, la commune de Saint Jean d‘Ormont et l‘Association les Chemins de mémoire - la fontenelle

Prix des places : 15€ - scolaires gratuit
réservation office de tourisme 03.29.42.22.22 - Saint-Dié des Vosges / 03.29.57.91.03 - Senones
billetterie sur place à partir de 16h

Vidéos 

19 mai 2018
Le musée Pierre Noël participe pour la deuxième année au dispositif "la classe, l’œuvre" mis en place par le Ministère de la Culture. Trois écoles de la Communauté d'agglomération de Saint-Dié-des-Vosges ont travaillé autour des artistes : Claude Gellée, Pierre Didier, et Sonia Delaunay. Le travail des 123 élèves des écoles de Plainfaing, Saint-Michel sur Meurthe et Saint-Dié a été présenté lors de la Nuit des musées, samedi 19 mai 2018. Le vernissage de l'exposition s'est déroulé en présence du maire, David Valence et de l'artiste Pierre Didier.

La signature d’une convention cadre entre la ville et l’Ecole Nationale d’architecture de Nancy (ENSAN) est l’occasion, entre autres, de pouvoir entamer un cycle d’exposition à thématique architecturale au musée.
Ce cycle sera inauguré en janvier 2018 par une exposition traitant du projet de reconstruction de la ville de Saint-Dié-des-Vosges afin de mettre en lumière l’ensemble des éléments architecturaux, politiques et esthétiques ayant présidé aux choix mis en oeuvres. L’occasion de pouvoir aborder, au-delà des problématiques générales soulevées par les destructions résultant de ce conflit au niveau national, des problématiques plus locales liées à l’histoire même de la cité déodatienne au travers des relations entretenues entre Le Corbusier et Jean-Jacques Duval et entre Jacques André et Raymond Malot.

 
"Le Géant" de Pierre Didier à la Nuit des Musées....
 

Étudier l’œuvre d’un artiste vivant - Pierre Didier, avoir la chance de le rencontrer, créer à son tour une œuvre - le Géant et l’exposer dans un musée - le musée Pierre Noël … Voilà une bonne formule pour intéresser les tout-jeunes à l’art et rendre les musées passionnants. Ainsi à Saint-Dié-des-Vosges, l’équipe éducative du musée Pierre Noël mène un projet intéressant avec les élèves de l’école maternelle Herbaville – St-Michel/meurthe Les élèves découvrent les formes et les couleurs de la sculpture « le Géant » créée par de Pierre Didier. Ils créent à leur tour leur propre version du Géant et le résultat sera exposé lors de la Nuit des Musées du 19 mai 2018 Cette initiative s’inscrit dans le cadre du dispositif « la classe, l’œuvre » du ministère de la Culture Elle est menée par les enseignants Jérôme Aoumeur et Véronique Wallerich, Jennifer Fangille pour le musée et l’artiste déodatien Pierre Didier, absolument ravi de ces rencontres avec les enfants...

Souvenirs encrésSouvenirs encrés
Projet photographique participatif

Face aux problématiques qui seront au coeur de l’année 2018, année de l’éducation à Saint-Dié-des-Vosges, le Musée Pierre-Noël et le Lycée de La Providence s’associent pour évoquer les multiples évolutions connues par l’école, en s’appuyant sur la mémoire collective et personnelle de ses générations d’écoliers qui se sont succédés face au tableau noir affichant la leçon du jour et qui, aujourd’hui encore, entendent la sonnerie retentir et appréhendent la prochaine interrogation. 

Au travers d’un portrait photographique et de quelques confessions, tout un chacun est ainsi invité à laisser s’exprimer ses souvenirs encrés, qu’ils soit habités par la texture du buvard, imprégnés par l’odeur de la colle, envahis par le bruit de la craie sur l’ardoise, ou encore par toutes ses petites choses qui font l’école telle que nous avons pu la vivre, avec ses difficultés et ses instants de joie, dans le public ou le privé, élève ou enseignant.

L’ensemble de ces témoignages intimes, véritables socles de réflexion pour construire ensemble l’école de demain, sera présenté à l’occasion d’une exposition temporaire au Musée Pierre-Noël, à la rentrée 2018.

Si vous désirez prendre part à ce projet photographique participatif, n’hésitez pas à contacter dès à présent les élèvesphotographes à l’adresse suivante :

ferry2018@laprophoto.org

Viens fêter ton anniversaire au musée !

Muséo' Party

 

Novembre 1944, une grande partie de la ville de Saint-Dié-des-Vosges est détruite par l’armée allemande en déroute. A l’heure de la reconstruction de la ville, le projet de l’architecte nancéien, Jacques André l’emportera sur celui du suisse Le Corbusier, le choix de ce projet suscita beaucoup de débats. Aujourd’hui, la municipalité du maire David Valence, souhaite amener les Déodatiens à faire enfin leur deuil de cet épisode historique douloureux, de pouvoir capitaliser sur une réalisation architecturale caractéristique des années 50, reconnue par le biais du Label Patrimoine XXème. Ceci est une étape vers une démarche plus ambitieuse encore avec le projet Cœur de Ville. L’exposition "La Seconde reconstruction de Saint-Dié-des-Vosges. Débats urbains, patrimoine humain" est visible jusqu’au 27 mai 2018 au musée pierre Noël. Elle a été montée dans le cadre d’une convention cadre entre la ville et l’Ecole Nationale d’architecture de Nancy (ENSAN) L’inauguration s’est déroulé samedi 3 février en présence du maire de Nancy, Laurent Hénart

 

mai 2017

Temps fort de La nuit des Musées 2017 à Saint-Dié des Vosges : l’inauguration par le maire David Valence des expositions "Une nuit, un musée rêvé" et  "Voyage encré " réalisées par des élèves de 5ème du collège privé Sainte Marie et de l'école maternelle de Saint-Michel-sur-Meurthe dans le cadre du  dispositif national "La classe, l'oeuvre".

Une nuit des musées "illimitée" samedi 20 mai à Saint-Dié-des-Vosges !
Des collégiens de Sainte-Marie présenteront les maquettes de leur musée idéal, un musée inspiré du musée à croissance illimitée de Le Corbusier.
Les élèves, guidés par leur professeur d’art plastique, Virgile Stiedel, ont eu la chance de rencontrer l’artiste Marco Godinho qui expose actuellement ses œuvres au musée.
L'univers créatif de ces jeunes est inventif et sans limites.
Venez le découvrir au musée Pierre Noël le 20 mai ainsi que celui des élèves de l'école maternelle de Saint-Michel-sur-Meurthe qui ont eux aussi participé à ce dispositif national « La classe, l’œuvre»